Assurance habitation

L'assurance habitation : quelles couvertures pour quels besoins ?

Ni l'investissement ni la location ne sont sans risques. Mais le locataire est, en tout cas, dans l'obligation de restituer le bien dans l'état dans lequel il l'a reçu. Si quelques règles de préventions élémentaires s'imposent, les risques peuvent aussi diminuer sensiblement, en souscrivant à diverses assurances.

En plus des dégâts occasionnés pendant la période de location (mais qui sont censés être couverts par la garantie locative), les locataires et bailleurs doivent également envisager les accidents et les sinistres, liés aux incendies et autres catastrophes naturelles, comme le dégât des eaux.

Mais le bailleur sera tenté de s'assurer aussi contre les défauts de paiement, les litiges et les coûts liés aux procédures judiciaires éventuelles...

Que vous soyez locataire ou propriétaire, il est toujours conseillé de souscrire une assurance habitation. On la nomme encore communément l'"assurance incendie". Mais celle-ci couvre d'autres sinistres que les seuls incendies. Il s'agit aussi du dégât des eaux (ce qui est en fait beaucoup plus courant), des catastrophes naturelles, des bris de vitre, mais aussi, en fonction du contrat auquel vous souscrivez, les meubles et autres biens, la responsabilité civile et le vol.

Crédits

Qui doit y souscrire ?

Le propriétaire : Il peut souscrire à une assurance habitation en tant que "propriétaire non occupant". On dit qu'il doit assurer son habitation "en valeur à neuf", c'est-à-dire que l'assurance doit pouvoir supporter la reconstruction de l'habitation. Il est donc important de bien estimer la valeur à assurer, y compris de la mettre à jour, en cas d'une amélioration qui apporte une valeur nouvelle au bien, faute de quoi le bâtiment sera sous-assuré et les indemnités éventuelles seront de toute façon insuffisantes.

Le locataire : C'est vivement conseillé. Si aucune obligation légale n'impose au locataire de s'assurer, il est d'usage que le contrat de bail le requière. Et c'est compréhensible, car le Code Civil prévoit qu'en cas de sinistre, la responsabilité du locataire est automatiquement engagée... Il s'agira donc ici d'une assurance responsabilité civile contre les dommages causés à l'immeuble par la faute du locataire ou du contenu lui appartenant (lave-vaisselle qui déborde, robinet laissé ouvert, feuilles mortes qui n'ont pas été enlevées des gouttières, etc.). Pour le locataire, il s'agit aussi d'indemniser les voisins, de même que ses biens propres. Enfin, l'assurance habitation peut inclure des indemnités contre le vol, si vous choisissez d'y souscrire.

La clause d'abandon de recours

C'est une clause reprise dans le bail, qui déclare que l'assurance du bailleur ne va pas se retourner contre le locataire en cas de sinistre, même si ce dernier est responsable. Le bailleur payera pour cela une surprime mais, en général, il va en répercuter le coût sur le loyer ou, le cas échéant, il demandera au locataire de payer la franchise.

Cependant, on conseille au locataire de souscrire à sa propre assurance. Car souvent, l'assurance du bailleur ne couvrira pas complètement la responsabilité du preneur. Par exemple, elle ne suffira pas à couvrir le contenu de l'habitation ou ne comprendra pas son assurance responsabilité civile, en cas de dommages causés aux habitations voisines.

S'il faut être prudent, l'avantage de ce type de caluse pour les deux parties est évident : en cas de sinistre, il n'y aura pas de conflit entre 2 assureurs, pas de confrontation d'experts, pas de soupçon de mauvaise volonté de part et d'autre.

3 conseils aux locataires :

  • Sachez précisément ce qui est couvert par l'assurance du propriétaire. En cas d'abandon de recours, elle peut couvrir beaucoup, tout en vous revenant bien moins cher que l'assurance locative à laquelle vous souscririez autrement.
  • N'oubliez pas que la loi prévoit a priori que c'est le locataire qui est responsable de tous les dommages survenus en cours de bail ; c'est à vous d'apporter la preuve légale que votre responsabilité n'est pas engagée. Par exemple, une infiltration d'eau due à de fortes pluies peut s'expliquer par un défaut d'entretien, comme ne pas avoir enlevé les feuilles dans une gouttière.
  • Rapportez immédiatement un problème à votre propriétaire et à votre assureur. Ce dernier pourra envoyer un expert. N'oubliez pas non plus que vous êtes responsable de l'aggravation des dégâts non mentionnés à temps.

3 conseils aux propriétaires :

  • Prenez garde à ce que l'assurance "abandon de recours" ne "déresponsabilise" pas le locataire, au prétexte que vous ne pourrez de toute façon pas vous retourner contre lui. Au besoin, rappelez-lui qu'il reste tenu d'agir "en bon père de famille" et que le montant de la franchise (la partie du sinistre non couverte par l'assurance, qui sera répercutée sur l'assuré) en dépendra.
  • Mentionnez explicitement dans le bail que la franchise reste à charge du locataire, histoire d'éviter de futurs malentendus.
  • Assurez-vous aussi par le bail que le locataire qui souscrit à sa propre assurance s'engage à apporter une preuve régulière du paiement de sa prime.

Vous avez trouvé un logement qui vous ressemble, nous avons l'assurance qui vous convient.

Notre assurance habitation est bien plus qu'une assurance incendie classique. Nous assurons les dégâts causés à votre habitation et / ou à votre mobilier, mais aussi les dommages causés à d'autres personnes. Nous ne couvrons pas que l'incendie. Nous vous assurons également un service de qualité et les meilleures couvertures en cas d'inondations, de pannes électriques, de catastrophes naturelles, etc.

Vous êtes locataire ? Votre souhait : profiter pleinement de votre logement ? Protégez-vous ! Notre assurance habitation couvre votre responsabilité locative et tout votre contenu.

Vous êtes propriétaire ? Vous cherchez une solution optimale pour protéger votre maison et vos biens ? Profitez dès aujourd'hui des avantages de notre assurance habitation.

Pour de plus amples renseignements, contactez Mme Astrid Devaere au +32(0)56 84 65 84 ou en cliquant ici afin de connaître toutes nos offres en détails.

L'agence Vincent Hocepied

Rue des Cheminots 18 - 7712 Herseaux
+32 56 84 65 84
info@hocepied.com

 

TVA : BE 0412.546.938
Compte entreprise
IBAN : BE51 3100 4791 5662
BIC : BBRUBEBB

Compte tiers
IBAN : BE04 3701 2380 5231
BIC : BBRUBEBB

Agent immobilier agréé

IPI 102.426

Institut professionnel des agents immobiliers, rue du Luxembourg 16 B, 1000 Bruxelles
Agréations octroyées en Belgique

Référence à la déontologie de l’IPI (arrêté royal du 27 septembre 2006)

Assurance RC professionnelle des Agents Immobiliers : AXA n° 730146059 - Courtier en assurances agréé FSMA n° 60547 et intermédiaire en crédit agréé MAE n° 202069